Le passeur de Rêves

Publié le par Bafouille

Le Passeur de Rêves

 

Pleurer de rêves, déborder d'envie, éclater d'amour ou en sanglots... N'est-ce pas là l'effet du son d'un saxophone ?

Elan de générosité, invitation à partir, à voyager, à voguer, aux rythmes lents du jazz...

Emporté par ces doux balancements entre notes aigus et notes graves, entre pics et vallées, entre envolées et glissages, entre souffles de vent et torrents rugissant...

Douce mélodie.

Ce son devient l'invitation à fermer les yeux, ne plus penser, se laisser porter...

On remue son corps, on claque des doigts, on clappe du pieds... et la musique défile derrière nos paupières comme le temps court sur ce papier, comme le stylo dérive à écrire ce que bon lui semble...

Et puis à la fin du morceau, le saxophone a terminé sa longue et plaisante tirade, il a dit ce qu'il voulait dire... on ouvre les yeux alors... et époustouflés, on parait avoir mûri... on parait avoir vécu une vie...

Pourtant ce n'est qu'un rêve vers lequel il nous a mené, ponctué d'émotions...le plus beau des rêves...

Le plus beau de tous les passeurs... Le Saxophone.

Un véritable Passeur de Rêves...

Publié dans Texte libre

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article