Regrets -partie 5-

Publié le par Bafouille

 

J'étais triste. J'avais l'impression d'avoir perdu un être cher. En fait, je me suis dit que c'était peut-être cette femme par terre que j'avais vu l'autre jour, qui avait finit par mourir. J'étais triste. Triste et révolté. Comment les gens pouvaient laisser faire une telle chose ! Je me sentais aussi coupable qu'eux et j'avais envie de vomir. Et on en parlait dans les médias comme on parlait de la venue du président chinois ! Ou le départ de Ariane sur la lune. Ou le nouveau Prix Nobel de la Paix. Ou le dernier concert de la vedette à la mode. Un événement qui faisait la une de tous les médias aujourd'hui mais qui demain tomberait dans l'oubli. 

 

Les roseaux dansaient dans la marre au rythme du vent d'Autan. Le soleil de midi invitait les fleurs de l'hibiscus à ouvrir leurs pétales. Un vieux monsieur assis dehors sur la terrasse jouait un air d'accordéon. Une vieille dame disposait délicatement des petits pots de fleurs sur chaque table. Les feuilles du marronnier chantaient leur mélodie d'été. Une petite fille vêtue d'une robe blanche s'approcha de moi, me prit par la main et me tira vers un poulailler. Je résistait. C'était dur. J'avais envie de la suivre, mais c'était comme si il était impossible à mon corps de faire ce que ma tête ordonnait. Mes gestes s'enlisaient. La petite fille se tourna lentement. Stupeur. Elle avait le visage de la Sans Domicile Fixe de l'autre jour. Elle me regardait. C'était la première fois que je voyais ses yeux. Mon coeur se perdit dans l'immensité du vert qui les colorait. Elle sourit. Elle était belle.

 

Publié dans Nouvelles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article